Les Cartier chez les patriotes

 

Le dictionnaire encyclopédique et historique des patriotes (1837-1838) d’Alain Messier donne unecourte liste des Cartier qui ont participé aux événements historiques du soulèvement des patriotes.

 

Antoine, (1818-    ) cultivateur de L’Acadie

 

Augustin, (1787-    ) cultivateur de L’Acadie

 

Augustin, de Saint-François du Lac

 

Constant, le père, major de milice, de L’Acadie-St-Luc

 

Constant, le fils, cultivateur de l’Acadie, fut blessé lors d’une bataille, mis en examen il est libéré sans procès.

 

Eusèbe, (1795-1862  nommé représentant pour le comité d’une future Convention patriote provinciale, il participe au charivari de Colborne; en 1838, il est fait prisonnier et libéré sans procès.

 

George-Étienne, (1814-1873) jeune patriote, il s’esquive vers les USA avec son cousin Henry,  Il revient et amorce une carrière politique, devient le chantre de la Monarchie britannique . Il est élu premier-ministre-conjoint, s’implique dans la création  Canadien-Pacifique et démissionne suite au scandale des chemins de fer.

 

Henry, médecin et cousin du précédent; il participe à une bataille en 1837 à Saint-Denis et doit se refugier avec  son cousin aux USA. En 1838, il s’établit à Vaudreuil et meurt noyé en 1864.

 

Louis-Germain, enseigne de milice à Saint-François-du-Lac

 

Pierre, (1797-    ) cultivateur, il participe avec Louis-Germain aux assemblées patriotes.

 

L’histoire de Saint-François-du-Lac écrit par le Père Thomas-M. Charland OP (1942) ajoute deux autres patriotes à cette liste :

 

Pierre et Jean-Baptiste qui ont participé à différentes activités des Patriote, malgré l’amnistie de 1838, ils furent accusés de haute trahison et d’actes séditieux

 

 

 Retour au menu