Les premiers ancêtres Cartier en Nouvelle-France

 

Entre 1651 et 1750  dix personnes portant le nom de Cartier se sont établis en Nouvelle-France : 2 femmes et 8 hommes. Voici quelques informations :

 

Marie, fille de Georges (Carlier-Cartier), (1651-1717) de Paris, était fille du Roi,a marié à Montréal René Fézeret en 1670, maître armurier

 

Hélène, fille de Pierre et Marie Lefebvre de La Rochelle, a épousé Pierre Paillereau ,laboureur, à Québec  en 1657

 

Paul, (1643-1698) fils de Pierre et Marie Pasquière, arrivé en 1673 du Poitou, meunier,  a marié Barbe Boyer en 1673, ils ont eu 13 enfants

 

Joseph dit Larose, (1647-1674) fils de Joseph et d’Élisabeth Froment, de CharenteMaritime, est venu comme soldat du régiment de Carignan en 1665,   il fut tué par les Iroquois en 1674 a marié Marguerite Celle-Duclos en 1675, ils ont eu 6 enfants

 

Pierre, (1646-1712)  fils de Philippe et de Marie Quesnel, du département de l’Eure, était domestique, a épousé Catherine Gauthier en 1675, ont eu 3 enfants

 

Guillaume, (1647-1719)fils de Julien et de Françoise Bourdain,  de Drain  de Maine-et-Loire, meunier comme son père, engagé par le seigneur Nicolas Dupont de Neuville, il est arrivé sur le bateau « L’Entreprenant » en 1684 a épousé Marie-Étiennette Garnier en 1685,  ont eu 7 enfants  il est l’ancêtre cartier qui a la plus nombreuse descendance.

                    Documents: copies du régistre de naissance de Drain. Document 1 , Document 2

                     Document: Généalogie de la famille Cartier de Sorel. Document

Toussaint, né en 1707, arrivé en 1728, du Finistère, décédé en 1767. Ayant vécu de grandes peurs durant la traversée qui l’amenait en Nouvelle-France, il fit le vœu de vivre en ermite s’il s’en sortait vivant. Il s’installa sur une île du Saint-Laurent près de Rimouski

 

Jacques, dit Langevin, (1720-1770)fils de Pierre et Marie Bonnier, de Maine-et-Loire arrivé en 1735,il est d’abord marchand de sel et de poisson et plus tard de   céréales, il est le grand-père de George-Étienne, il a épousé Marguerite Mongeon en 1744.

 

 

François, dit Langevin, frère du précédent, a épousé en 1751 Angélique Mongeon sœur de la précédente, ils ont un seul enfant.

 

Simon, né en 1725, fils d’Étienne et de Marie-Anne Abrard, de Charente-Maritime se marie en premières noces en 1754 Geneviève Filiau dit Dubois à Montréal   et en secondes noces avec Marie-Françoise Demers en 1757 à Montréal aucun enfant est issu de ces deux mariages. 

 

 

Retour au menu